Amitié ivoiro-burkinabé : le 7e traité a lieu du 23 au 27 juillet à Yamoussokro

La capitale politique ivoirienne accueille du 23 au 27 juillet, le 7e traité d’amitié et de coopération entre le Burkina et la Côté–d’Ivoire.  Au menu de ce sommet, la revu des accords et engagements entre les deux pays, notamment dans le domaine économique, culturel et social.

 

Les sujets-phares, selon le ministre des affaires étrangères Alpha Barry seront les projets à l’ordre du jour, tels que l’autoroute Yamoussoukro-Bobo-Dioulasso-Ouagadougou, la réhabilitation du chemin de fer Abidjan-Ouagadougou-Kaya-Tembao, ainsi que le projet d’approvisionnement en énergie électrique et en hydrocarbures.

Le projet sur la facilitation du transit, sur le corridor Abidjan-Ouagadougou, la lutte contre la traite transfrontalière des enfants, les Fonds pour la jeunesse et pour la femme, la question du mont Péko seront également passés en revue.

Pour rappel, c’est le 29 juillet 2008 que le traité d’amitié et de coopération a vu le jour. Cet acte, signé par les anciens présidents, Blaise Compaoré et Laurent Koudou Gbagbo, est intervenu dans un contexte où l’ex-président du Faso était le médiateur dans la résolution de la crise ivoirienne. Depuis lors, environ 80 accords ont été signés entre les deux États, dans plusieurs secteurs de développement socio-économique.

Internews-Burkina

Posted in Actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *