Sahel : la ministre française des armées Florence Parly entame une visite de deux jours

Florence Parly, ministre des armées de France séjourne du 19 au 20 juillet dans le Sahel pour rencontrer les troupes françaises. Le but de cette visite est de rassurer les soldats sur l’attachement de son institution à l’équipement des forces et à l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail. Les troupes françaises opèrent depuis plusieurs années dans le sahel africain dans le cadre de la lutte contre le terrorisme.

Plusieurs fois la cible d’attaque avec à la solde des morts, les soldats français ne se plaignent pas selon RFI, de leur condition de travail. Il y a juste, poursuit le média, que les moyens manquent souvent. ‘’Au Sahel et au Sahara, alors que les pistes deviennent impraticables pendant la saison des pluies, les hélicoptères sont rares et précieux’’ note RFI.

Des efforts importants seront consentis dans le renseignement a rassuré la ministre Florence Parly, annonçant l’achat de drones supplémentaires de type Reaper, basés à Niamey et d’avions d’écoute spécialisés (ALSR). Aussi, lit-on sur RFI, dès septembre, les nouveaux missiles anti-chars MMP devraient être déployés au sein de l’opération Barkhane.

Les blindés Griffon bien protégés et très confortables commenceront à arriver l’an prochain, rappelle-t-on au ministère. Les conditions de vie se sont améliorées sur les bases. A Algéco à Gao au Mali où vivent plus de 1 000 militaires, même si l’eau est coupée en ce moment une bonne partie de la journée, internet fonctionne, les 4 premiers gigas sont gratuits, de quoi joindre ses proches, mais guère plus.

Internews-Burkina

Posted in Actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *