Extrémisme violent : le Burkina adopte une stratégie de prévention

Le Burkina fait désormais face à la montée de l’extrémisme violent et la radicalisation. Pour y faire face, un quitus a été donné au ministère de l’Administration territoriale et de la décentralisation en vue de mener des concertations nécessaire des démarches pouvant parvenir à l’élaboration d’une stratégie globale de lutte contre ces phénomènes. Autour d’un atelier, mardi 18 juin à Ouagadougou des acteurs ont réfléchis à la formulation de la stratégie nationale de prévention de la radicalisation de lutte l’extrémisme violent.

Le Burkina va adopter un référentiel stratégique et inclusif pouvant lui permettre de faire face à l’expansion de la radicalisation et de l’extrémisme violent, en mettant en évidence les actions de prévention. C’est l’objectif d’un atelier qui a réunis acteurs de la lutte contre l’extrémisme violent, mardi 19 juin à Ouagadougou.

En effet, dans le cadre de la lutte contre l’extrémisme violent et la radicalisation, un quitus a été donné au Ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation (MATD) par le conseil des ministres, pour mener des concertations nécessaires et des démarches idoines afin de parvenir à l’élaboration d’une stratégie globale de lutte contre ces phénomènes au Burkina.

Il s’agira donc selon Siméon Sawadogo, de faire « un diagnostic de la radicalisation et de l’extrémisme violent au Burkina Faso en identifiant les causes profondes ainsi que les facteurs qui peuvent pousser un individu ou un petit groupe d’individus à adopter des conceptions extrémismes ».

Présent à l’ouverture des travaux, l’ambassadeur des Etats-Unis au Burkina Faso, Andrew Young, a indiqué que les efforts constants déployés par le gouvernement américain pour soutenir les projets de lutte contre l’extrémisme violent ont été développés depuis 2011 par USAID et d’autres partenaires. A l’entendre, il est désormais clair qu’une vision exclusivement sécuritaire de l’extrémisme violent ne saurait venir à bout de manière durable de la menace.

Posted in Actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *