Ramadan : musulmans, chrétiens et coutumiers ont communié

Les fidèles musulmans du Burkina ont célébré l’aid el fitr, le vendredi 15 juin dernier. Une fête qui marque la rupture du mois de jeûne. A Ouagadougou, la communauté chrétienne et des chefs coutumiers ont communié avec les musulmans en assistant à la grande prière.

Les communautés musulmanes, chrétiennes et coutumières du Burkina ne cessent de faire sienne de la cohésion sociale. Elles ont une fois de plus démontrer cette solidarité, vendredi 15 juin en assistant à la prière marquant la fin du ramadan. Un symbole fort de la coexistence pacifique religieuse.  L’Imam a prié pour une paix durable au Burkina Faso et partout dans le monde. Il a également exhorté les uns et les autres à préserver l’union nationale, la cohésion sociale et l’amour du prochain.

« C’est la tendresse et la miséricorde sans bornes qui poussent le musulman à faire le bien, à aider l’affligé, à porter assistance à celui qui est dans le besoin, à être bienfaisant envers les pauvres et les miséreux, à être bienveillant envers les veuves, à essuyer les larmes des orphelins, être bienfaisant envers eux et mettre la joie dans leurs cœurs », a rappelé El Hadj Adama Zoungrana, dans son sermon.

 

Internews avec Burkina24

Posted in Actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *