Burkina : Un policier tué dans une attaque armée à Tindangou

Un policier a perdu la vie dans une attaque armé dans la nuit du 16 au 17 juin 2018. Selon le communiqué du ministère de la Sécurité intérieur, courant cette nuit, entre 22h et 24h, ce sont trois attaque qui ont été perpétrés par des hommes armés non identifié dans les postes de contrôle de l’Office nationale de la sécurité routière de Tindangou, le commissariat de police de District et la Brigade de gendarmerie de Comin-Yanga.

Depuis janvier 2018, le Burkina compte plus d’une trentaine attaques armés ou terroristes. La dernière en date est celle de la nuit du samedi 16 au dimanche 17 juin. Trois attaques ont simultané visé des postes de forces de défense et de sécurité. Un policier – l’officier principal de police Emmanuel Zongo- a été tué et un assaillant abattue.  Au cours de ces attaques, indique le communiqué de la Police, les Forces de Défense et Sécurité (FDS) ont opposé une farouche résistance aux assaillants, ce qui leur a permis d’abattre un des assaillants et de mettre ainsi en déroute les autres criminels qui ont pris la poudre d’escampette.  Ces attaques ont également fait un blessé léger au Commissariat de Police de District de Comin-yanga.

Internews-Burkina

Posted in Actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *